L’alévisme est essentiellement présent en Turquie. Ses adeptes croient en un Dieu créateur et en Mohammed comme dernier prophète. Les alévi·e·s interprètent le Coran comme un texte doté d’une histoire. Ils rejettent aussi l’idée d’une loi islamique révélée qui prescrirait par exemple la pratique des cinq piliers ou d’autres règles alimentaires et vestimentaires. Certaines des adeptes considèrent l’alévisme comme une tradition indépendante, d’autres le conçoivent comme faisant partie de l’islam. La grande majorité des musulmanes considèrent généralement les alévies comme n’appartenant pas à l’islam.