La zakat est un des cinq piliers de l’islam. Elle fait référence à la contribution sociale obligatoire que tout·e musulman·e adulte doit payer une fois par an. Le montant est calculé en fonction de ses revenus et de ses biens. Elle constitue une obligation à condition que la personne soit financièrement capable de s’en acquitter. La zakat doit bénéficier aux pauvres et aux nécessiteux. S’il existe une discussion sur les groupes de personnes pouvant la recevoir, la majorité des positions la limitent aux seul·e·s musulman∙e∙s. Dans certains pays, la zakat est prélevée directement par l’État (par exemple en Arabie saoudite, ou au Pakistan), tandis qu’ailleurs, ainsi qu’en Suisse, elle prend la forme d’un don privé, dont la distribution est organisée par les mosquées locales ou des organisations d’entraide.